Appellation

D.O. TORO se situe à l’extrême ouest de la région de Castille y Leon, entre Valladolid et Zamora, à 250 km au Nord-Ouest de Madrid.

Sur des plateaux compris entre 650 et 735 mètres, les sols sont considérés comme faciles à travailler, chauds et favorisant le processus de maturation. Grâce à leur composition (sable et argile), le phylloxera n’a pas atteint la région, et on y trouve encore des pieds francs (sans porte greffe américain).

La structure des sols permet la pénétration en profondeur des racines, remédiant ainsi au manque d’eau.

La région est caractérisée par un climat continental et aride : froid extrême, ensoleillement important, absence d’humidité ambiante, grande amplitude thermique (jour/nuit en août et septembre)… permettent une qualité exceptionnelle des raisins.

Un peu d’histoire sur les vins de Toro

- Au Moyen-Âge, vin de Toro considéré comme un produit de grande qualité, bénéficiant de privilèges royaux et à ce titre d’un monopole de commerce dans les villes.

- Participation à la découverte de l’Amérique car choisi par Christophe Colomb et entreposé dans les cales des caravelles : réputé pour conserver sa teneur en alcool et adapté à une longue traversée.

- Au XIX è siècle, exportation importante en France affectée par le fléau du phylloxera.

- Création de la Denominacion de Origen des vins de Toro le 29 mai 1987